Sauf imprévu, vendredi, le conseil de l’établissement qui gère l’aménagement du quartier d’affaires de la Défense (Epadesa) élira son nouveau président. Les observateurs misent sur un basculement à gauche. Dans ce cas, les administrateurs auront à choisir entre deux élus communistes. Pierre Mansat, maire adjoint de Paris qui fait campagne depuis longtemps pour un resserrement des liens entre la capitale et les banlieues. Et le maire de Nanterre, Patrick Jarry, attaché à une vision conservatrice du site et farouchement opposé à la construction de nouvelles tours.
Source : JDD du 29 septembre 2013

Qui a voté pour ce lien